Close

16 juillet 2021

[Histoires] #BLASPHÈME/Partie II (histoire très touchante)

BLASPHÈME

Partie II

Quand j’ai franchis le seuil d’abidjan j’étais émerveillée, j’étais comme une petite fille devant le père Noël, j’étais juste bouche bée b, je n’avais pas de mot, je ne cessais de dire à maman comment c’était beau, elle ne faisait que sourire, tous ces gratte-ciel m’emrveillait, j’étais en admiration, la voiture qui était venue nous chercher même respirait le luxe. Nous nous sommes arrêtés devant un grand portail, il a klaxonne et devant mes yeux se sont offert une très belle maison avec une piscine que je pouvais apercevoir de loin, je savais que la grande sœur vivait dans l’opulence mais je ne savais pas que c’était à ce point, les vêtements que je portais paraissaient en contraction avec ce beau tableau, je me suis faite toute petite. Clarisse était la avec yvan et précieuse ces 2 enfants que je connaissais déjà car il venaient en vacances à Bouaké, ils ont couru vers moi en criant Tata rachelle , Tata rachelle, ils étaient heureux de me voir et moi aussi j’étais toujours sous le charme de leur accent binguiste. Ils ont juste saluer leur mémé et ils sont restés près de moi me posant plein de questions, ma sœur leur a demandé de me laisser respirer aue j’étais la pour un bon moment mais il n’en faisait qu’à leur tête moi j’étais épanouie. Ils m’ont conduit jusqu’à leur chambre qui était superbement décorée avant de me montrer la mienne qui ressemblait à celle des films américains, tout était décoré avec soins, ils se sont finalement décidé à me laisser me reposer un peu avant le repas du soir, chose que je n’ai pu faire j’étais tellement fatiguée et le lit était tellement moelleux que je me suis endormie jusqu’au matin. Quand je me suis réveillée j’ai pris une douche tiède avant de me lever et aider à faire le ménage, j’ai même préparé le petit-déjeuner et tout le monde est venue le prendre, ma soeur m’a fait comprendre qu’il yavait un personnel de maison et que je pouvais les aider mais ne pas tout faire, je lui ai fait comprendre que c’était une habitude pour moi car je faisais déjà à la maison, elle a souri et elle m’a dit qu’elle me montrerait comment me comporter. Elle a dit après que maman lui ait demandé que son mari était en mission à l’extérieur mais il serait de retour dans 2jours, maman a ensuite demandé la route elle ne pouvait laisser son mari souffrant trop longtemps, Clarisse l’a attaché un peu et lui a donné plein de provisions et de cadeaux pour papa, ensuite maman a pris congés.

Clarisse m’a fait faire le tour de sa magnifique maison de 5pieces avec 2 dépendances pour le personnel et une grande piscine et un espace de jeu pour les enfants, elle m’a dit comment me comporter avec le personnel et elle leur a dit qu’il me devait le respect j’ai été subjugué par la beauté d’un des employés à savoir le cuisinier, sekou, il s’appelait il était beau et d’une propreté inégalable, il m’a tapé dans l’œil comme on le dit, il ferait envie à n’importe quelle femme il était grand de taille noire avec des pectoraux qui se dessinaient sous son uniforme de travail. Elle m’a informé que le magasin se trouvait à cocody centre précisément à saint jean je prendrai donc les transports en commun pour m’y rendre, elle me montrera le trajet, j’acquiescai. Je la regardais avec envie, elle était sophistiquée, posée et très belle, elle ma dit que je commencerai en fin de semaine prochaine le temps de m’habituer à l’environnement, elle me versera un salaire mensuel et elle m’avait déjà inscrite à des cours du soir dans une école pas loin, nous habitions le quartier de cocody rivière abatta. #aphrodisialova elle s’était déjà rendue au travail ce matin et les enfants à l’école ils étaient déjà au co1 alors qu’il n’avait que 4ans lorsque je me suis décidée à inspecter la maison à ma manière, j’ai décidé de violer son intimité en entrant dans sa chambre, je fus surprise par la beauté et la simplicité des lieux, sa commode était rempli de maquillage tout aussi coûteux les uns que les autres et sa douche waouh il yavait même une baignoire alors que moi je devais partager la salle d’eau avec les enfants pff quelle injustice!! Je continuais mon expertise lorsque j’ai entendu la porte s’ouvrir, je voulais m’échapper mais il était trop tard, grande fût ma surprise de tomber nez à nez avec mon beau-frère, il m’a reconnu aussitôt moi pas car je ne l’avais vu qu’en photo, en effet pour la dote j’étais au four et au moulin alors j’ai à peine suivi leur arrivée encore moins la cérémonie et le mariage civil il l’avait fait à 4 et je n’étais jamais venue ici. Rachelle cest ca dit il sois la bienvenue et il m’a fait la bise, je pouvais a peine répondre, j’étais sous son charme, il était encore plus beau que je ne l’avais imaginé, il était grand, clair avec une voix digne d’un animateur, je savais déjà que j’avais succombé à son charme, quand il m’a fait la bise je savais que le pire se produirait, j’étais resté figé la a le regarder sans pouvoir dire un seul mot, il avait le chic, le genre et apparemment l’argent, il avait tout pour me plaire de plus j’étais jeune, belle et désirable et je saurai lui apporter beaucoup de choses, mieux en tout cas que ma soeur qui avait aujourd’hui 35ans. La jeunesse, l’innovation et la fraîcheur contre la vieillesse et la monotonie……

À Suivre…..

Laissez vos commentaires

Équipe Fais Ton Buzz

Envoyez vos histoires

Contactez l’équipe Fais Ton Buzz

https://­faitonbuzz.com/­contact/ ou par whatsapp +22960410901

Articles lus 6 fois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
14 − 2 =


× Ecrivez nous et posez vos problèmes